2020, Année de la sage femme et du personnel infirmier

Bicentenaire de l’anniversaire de naissance de Florence Nightingale, fondatrice des soins infirmiers modernes

Le pape François a salué le « travail précieux » des infirmières et des sages-femmes en mentionnant que l’Année 2020 leur est dédiée, le dimanche 19 janvier 2020, après l’angélus, Place Saint-Pierre, en présence de dizaines de milliers de visiteurs. « J’ai le plaisir de rappeler a dit le pape en italien, que l’année 2020 a été désignée au niveau international par l’Organisation Mondiale de la Santé comme l’Année Internationale de la sage-femme et du personnel infirmier.»

Incluant aussi les infirmiers à sa salutation, le pape a souligné leur importance au service de la santé, dans le monde: « Les infirmiers sont les agents de santé les plus nombreux et les plus proches des malades, et les sages-femmes accomplissent peut-être la plus noble des tâches parmi les professions. » Le pape a invité à prier pour ce personnel de santé: « Prions pour eux tous, afin qu’ils puissent exercer au mieux leur précieux travail. »

En effet, le Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la santé a désigné  2020 comme « Année des infirmières et des sages-femmes », indique le site Infirmiers.com . La recommandation a été faite à Genève par le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

L’année 2020 est aussi celle du 200e anniversaire de la naissance de Florence Nightingale: en reconnaissant sa contribution à la santé et à l’humanité, le Dr Tedros a déclaré que les infirmières et les sages-femmes jouent un rôle vital dans la réalisation de la santé pour tous. C’est une occasion privilégiée de rendre hommage, en 2020, à la contribution des soins infirmiers à la santé de notre monde.

Florence Nightingale est née le 12 mai 1820 à Florence (Italie), et elle est décédée à 90 ans, le 13 août 1910, à Londres (Grande Bretagne). Cette infirmière britannique est considérée comme une pionnière des soins infirmiers modernes.

C’est l’occasion pour nous de saluer les infirmière et infirmiers ainsi que les sages-femmes du systèmes sanitaire diocésain.

Laisser un commentaire